• Publications récentes

    • Nouvelles parutions (extrait du Cahier 44 par Ph Hourcade)

      Nouvelles parutions (extrait du Cahier 44 par Ph Hourcade)

      Dans le no 43 des Cahiers Saint-Simon, paru en décembre 2015, on peut lire  d’abord les six contributions de la Journée versaillaise du 14 mars précédent, consacrée  à la mort et au deuil chez notre duc de prédilection, présidée le matin par notre ami Dirk van der Cruysse dont la présence était évidemment bienvenue et appropriée. Le conservateur des sculptures de Versailles, Alexandre Maral, parla de « Saint-Simon et la mort de Louis xiV », p. 1-9, puis Claire Quaglia, « “une espèce de funérailles” : la disgrâce à la cour de Louis xiV », p. 11-23, Delphine Mouquin, « De l’autre côté du miroir : l’échange entre la vie et la mort dans quelques morts princières hors Mémoires », p. 25-36, Dirk van der Cruysse , « Mourir à Versailles : deuil et soulagement », p. 37-46, Annabelle Bolot, « La mort des impies dans les Mémoires de Saint-Simon », p. 47-58, et Marc Hersant, « L’aventure des Mémoires, Saint-Simon face à sa propre mort », p. 59-70. Le thème ayant sans doute intéressé Georges Poisson, celui-ci a reproduit dans le cadre des Notes et Documents, l’extrait du registre des actes de décès de la paroisse de Saint-Sulpice concernant Saint-Simon, puis le testament ducal de 1755, p. 71-81. Dans une autre perspective, François Formel publie un « memoire autographe inédit » accompagné d’un « Léger crayon du duc de Beauvillier, gouverneur des Enfants de France », p. 83-93, dont on pourra lire la suite et la fin ici même. Comptes rendus, Échos, Chronique de la Société, Chronique bibliographique achèvent un numéro bien rempli. un ouvrage peu banal nous est arrivé, dont on lira ici même le compte rendu. C’est le claveciniste Olivier Baumont qui nous gratifie d’un « À l’Opéra, monsieur ! » La musique dans les Mémoires de Saint-Simon, Paris, Gallimard, « nrF/L’infini », 2015, et qui, dans le n° 128 de L’Infini de 2014, analyse « Les mots de la musique pour écrire l’histoire : un aspect peu connu du style de Saint-Simon », p. 67-78. Dans le no 269, d’octobre 2015 de XVIIe Siècle, parmi des contributions portant sur La Mort de Louis XIV vue par les hommes de lettres, sous la direction de Marc Hersant (également recensé dans ce même numéro), je remarque et rapproche, de Michèle Bokobza Kahan, « L’écriture du deuil dans le Journal de Dangeau », p. 633-644 où il est, en fait, beaucoup question de notre mémorialiste, et de notre amie Claire Quaglia, « La mort de Louis xiV dans les Mémoires de Saint-Simon », p. 645-655. Outre Atlantique, notre autre ami, Frédéric Charbonneau,
      étudie « Le bestiaire de S.-S. », Les Songes de Clio : Fiction et Histoire sous l’Ancien régime, dir. Thierry Belleguic, Eric van der Schueren et Sabrina Vervacke, Paris, Hermann, « La république des Lettres », 2014, p. 157-169, avec Bibliographie. un compte rendu est à remarquer : celui de la thèse publiée de Juliette Nollez, Rhétorique des Mémoires de Saint-Simon, Paris, Classiques Garnier, « Lire le xViiie siècle » 31/Discours littéraires, discours philosophiques 5 », 2015, par Delphine Mouquin, Cahiers Saint-Simon, no 43, 2015, p. 95-98.